Perdue au coeur de la légendaire cité d'Atlantis, se trouve une école... Bienvenue à l'académie d'Étilac...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petit déjeuner

Aller en bas 
AuteurMessage
Din Quíchötta de la Míncí
Atlanticien
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 111
Race : Elfe de la forêt
poste : Rédacteur en chef du Rossini chismorreos
pouvoirs : Hum... aucun
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Petit déjeuner   Lun 27 Nov 2006 - 13:53

Din Quíchötta de la Míncí avait formidablement bien dormi cette nuit-là. En effet, le lit était si confortable qu’un insomniaque n’aurait pas pu y résister. L’ambiance chaleureuse qui régnait dans la chambre rendait l’état d’éveil quasi impossible. Il s’éveilla donc tout doucement après son agréable nuit de sommeil. Un soleil radieux pénétrait par la grande fenêtre simplement drapée d’un voile blanc. Din s’étira doucement. Il était en pleine forme pour de nouvelles aventures, mais tout d’abord, un petit déjeuner s’imposait.

Il sortit prestement de sa chambre puis descendit par le petit escalier menant à la cour arrière. Il y trouva Rossini qui semblait ne pas avoir bougé d’un poil. Il y avait un seau qui débordait d’avoine non loin de là. Din Quíchötta se doutait bien que c’était une petite attention de la charmante Romanaëlle. Décidément, elle ne démordait pas. Il y a des femmes comme ça qui ne savent pas lâcher prise. Din saisit le seau par son anse et l’amena tout près de Rossini. « ¡Desayuna bien Rossini, vamos a vivir una grande día hoy!»

Din Quíchötta se dirigea ensuite vers le café, pendant que son jeune ami s’empiffrait allègrement. Il pénétra par la porte d’en avant. Une douce odeur de croissants chauds et de café frais moulu régnait dans la pièce. De nombreux clients étaient attablés devant des petits déjeuners tous plus appétissants les uns que les autres.

Din prit place au comptoir et attendit patiemment que son hôte vienne le servir. Celle-ci versait du café à un client non loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etilac.actifforum.com/viewtopic.forum?t=656
Romanaëlle Fâ
Employée au Café chez Falbala
avatar

Nombre de messages : 574
Race : Mi Ange, Mi Fée Lilliputienne
poste : Employée au Café chez Falbala
pouvoirs : Contrôle la température au-dessus de sa tête et fait rire (pouvoir incontrolable)
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Petit déjeuner   Dim 3 Déc 2006 - 10:39

Ce matin-là, Romanaëlle s’était levée très tôt. Le soleil n’illuminait pas encore sa chambre et la ville était encore sombre et silencieuse. Cette ambiance rendait Romanaëlle sereine. Elle décida donc de se lever quand même. Elle mit sa petite robe bleue habituelle, celle qu’elle portait toujours pour travailler. Puis, elle se brossa calmement les cheveux et les tressa à l’arrière de sa tête comme elle le faisait rarement. Avant de partir pour le café, Romanaëlle jeta un coup d’œil à une grande fleur séchée que lui avait envoyé son père la veille. Elle sourit et quitta son domicile. La journée s’annonçait fraîche, le ciel était sans nuage mais une petite brise soufflait.

Après quelques minutes de marche à travers la ville endormie, Romanaëlle atteignit enfin le café. Les lumières étaient éteintes et il n’y avait aucun client. Romanaëlle en déduisit donc que Falbala n’était toujours pas arrivée. Cela n’inquiéta pas Romanaëlle car le café n’avait pas vraiment d’heure d’ouverture fixe et le soleil commençait tout juste à sortir. En entrant, Romanaëlle alluma un bon feu dans le foyer, sachant qu’il serait sûrement indispensable pour la journée à venir. Puis, elle partit aux cuisines et mit plusieurs croissants au four. La jeune serveuse n’avait pas le don de la propriétaire pour deviner ce qu’allait manger les gens mais elle était tout de même capable de savoir que les gens prenaient souvent des croissants au beurre.

Cela fait, elle sortit à l’extérieur avec une pleine chaudière d’avoine et s’approcha tranquillement de l’animal qu’elle avait laissé dans la cour.

-Bonjour! Comment vas-tu? Ton maître ne s’est pas réveillé? Tiens. Je t’apporte à manger.


Romanaëlle en prit une poignée qu’elle donna au cheval mais comme il ne semblait pas vouloir manger, elle décida de déposer la chaudière un peu plus loin. La petite fée voulut s’asseoir un moment dans la petite cour lorsqu’elle entendit la clochette de la porte tinter. Un premier client! Elle s’élança donc à l’intérieur et l’installa à une table. Quelques secondes à peine plus tard, Falbala arrivait elle aussi au café, suivit de près de plusieurs clients. La journée était commencée! Romanaëlle était en train de servir du café à un habitué lorsque le seul client de l’auberge descendit prendre place dans la salle à manger. Elle s’approcha donc de lui et déclara :

-Bon matin monsieur! Avez-vous bien dormi? Que puis-je faire pour vous ce matin?

Romanaëlle aurait préféré confier ce client bizarroïde à Falbala mais celle-ci avait pris l’habitude de rester aux cuisines pour préparer les repas. La jeune ange reporta donc son attention sur l’étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etilac.actifforum.com/viewtopic.forum?t=403
Din Quíchötta de la Míncí
Atlanticien
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 111
Race : Elfe de la forêt
poste : Rédacteur en chef du Rossini chismorreos
pouvoirs : Hum... aucun
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Petit déjeuner   Mer 6 Déc 2006 - 21:39

La jeune fille arriva quelques minutes à peine après que Din Quíchötta de la Míncí se soit confortablement installé au comptoir. Il s’empressa de lui répondre avec son plus beau sourire : « Mais mademoiselle, j’ai formidablement bien dormi cette nuit. Si je puis me permettre, c’était une des plus confortables nuits de ma vie! Je vais vous prendre deux œufs « tournés pas pêtés », comme on dit chez nous! Avec un bon chocolat chaud s’il vous plaît. La journée s’annonce très agréable n’est-ce pas? »

Il chercha des yeux un journal, mais n’en vit aucun. « Vous n’avez donc pas de journal dans cette cité? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etilac.actifforum.com/viewtopic.forum?t=656
Romanaëlle Fâ
Employée au Café chez Falbala
avatar

Nombre de messages : 574
Race : Mi Ange, Mi Fée Lilliputienne
poste : Employée au Café chez Falbala
pouvoirs : Contrôle la température au-dessus de sa tête et fait rire (pouvoir incontrolable)
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Petit déjeuner   Sam 16 Déc 2006 - 19:07

Romanaëlle ignorait parfaitement ce que voulait dire des œufs « tournés pas pêtés » mais fit comme si de rien n'était car elle voulait éviter à tout prix une discussion avec l'étranger. La jeune fille allait partir vers les cuisines lorsque Din posa la question à propos d'un journal. Tout la crainte qu'elle avait du personnage s'évanouit aussitôt et elle reprit sa personnalité de serveuse enjouée.

- Un journal? Ma foi, non, il n'y en a pas par ici! Pourtant, il serait bien de pouvoir lire chaque matin les péripéties de la ville d'Atlantis. Je crois que vous venez de soulever quelque chose mon cher. Il manque un journal dans cette ville.

Puis, en riant, Romanaëlle se dirigea vers la cuisine et mit deux oeufs à cuire. Elle farfouilla un peu dans les livres de recette, à la recherche des mystérieux oeufs tournés pas pêtés. Ne trouvant rien, elle décida de faire comme à son habitude et de cuire deux oeufs en s'assurant de ne pas laisser s'écouler le jaune d'oeuf.

Chargée de la nourriture qu'avait commander l'homme et d'un bon chocolat chaud fumant, elle revint dans la salle à manger et déposa à Din son repas.

- Bon appétit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etilac.actifforum.com/viewtopic.forum?t=403
Din Quíchötta de la Míncí
Atlanticien
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 111
Race : Elfe de la forêt
poste : Rédacteur en chef du Rossini chismorreos
pouvoirs : Hum... aucun
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Petit déjeuner   Sam 16 Déc 2006 - 20:10

Din Quíchötta salivait déjà depuis un bon moment lorsque la charmante serveuse vint lui porter son assiette. Il frémit d’excitation à la vue de son déjeuner préféré. Les œufs étaient parfaitement comme il le désirait : bien cuits à l’extérieur, mais encore tout coulant à l’intérieur. Din était vraiment étonné que la jeune Romanaëlle ait compris l’expression « tourné pas pêté ». En fait, elle provenait vraiment de loin. Din l’avait appris quelques années plus tôt, lors d’un voyage dans un pays nordique.

Il prit ses ustensiles et entama rapidement son repas frugal. En moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, les œufs avaient disparus. Tout en mangeant, Din Quíchötta réfléchit au manque de journal dans la ville. Il appréciait de plus en plus la cité et se dit qu’une petite compagnie pourrait lui amener bien des aventures, mais en plus, un peu d’argent. « Voilà l’idée!, dit-il tout haut, un journal! Oui, oui, excellent. Les nouvelles du jour : aventures, péripéties, potins potins. Voilà qui serait génial! ¿Bien bien, cómo puedes empezar? Necesita a un local, y a algunos periodistats a mi servicio. ¡Si, si, un periodico, qué buena idea!»

Il souhaitait seulement avoir l’avis d’une personne extérieure avant de se lancer là-dedans. « Mademoiselle! Que penseriez-vous d’avoir un journal dans cette cité? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etilac.actifforum.com/viewtopic.forum?t=656
Romanaëlle Fâ
Employée au Café chez Falbala
avatar

Nombre de messages : 574
Race : Mi Ange, Mi Fée Lilliputienne
poste : Employée au Café chez Falbala
pouvoirs : Contrôle la température au-dessus de sa tête et fait rire (pouvoir incontrolable)
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Petit déjeuner   Sam 16 Déc 2006 - 20:19

Romanaëlle qui revenait des cuisines crut un moment que Din l'appelait. Puis, elle réalisa que l'homme semblait plutôt s'adresser à lui-même. Plus la jeune serveuse le cotoyait et plus elle le trouvait étrange, avec ses drôles de manies. Ainsi, la jeune fille n'écouta que d'une oreille distraite ce que racontait le grand homme et ne lui porta plus vraiment attention.

En s'entendant appelée, Romanaëlle se retourna vers Din, et, se demandant s'il ne parlait pas encore pour lui-même, hésita avant de l'approcher. Comme elle n'avait pas vraiment entendu ce que racontait Din, la petite fée répondit simplement:

- Un journal conviendrait parfaitement à notre ville. On pourrait y raconter tous les évènements importants du village! Je vois un titre comme... le quotidien de la capitale! Oui...


Romanaëlle s'interrompit alors, réalisant qu'elle parlait, tout comme l'homme, tout haut sans vraiment adresser ses paroles à quelqu'un. Elle regarda donc Din avec un regard accusateur, comme si sa folie manifeste était contagieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etilac.actifforum.com/viewtopic.forum?t=403
Din Quíchötta de la Míncí
Atlanticien
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 111
Race : Elfe de la forêt
poste : Rédacteur en chef du Rossini chismorreos
pouvoirs : Hum... aucun
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Petit déjeuner   Dim 17 Déc 2006 - 11:06

Tout en écoutant pensivement la jeune femme s’adresser à lui, Din Quíchötta de la Míncí sortit un parchemin et une plume de sa poche et entreprit de faire un croquis du journal qu’il aimerait créer. À ce moment, Romanaëlle dit :
Citation :
«On pourrait y raconter tous les évènements importants du village! Je vois un titre comme... le quotidien de la capitale! Oui... »
« Le quotidien de la capitale? Hmm… bien trop banal pour le grand Din Quíchötta de la Míncí! Attendez un peu, je l’ai sur le bout des lèvres! Ah Ha! J’ai trouvé : El Rossini chismorreos, le quotidien de la capitale. Oui oui. Rossini va être si content d’apprendre cela! »

Pendant tout ce temps, il griffonnait rapidement quelques articles choisis aux hasards parmi les multiples aventures dont on lui avait parlé depuis son arrivée. Quelques minutes plus tard il avait terminé. La jeune serveuse était partie servir d’autres clients, mais lorsqu’elle s’approcha de la table où était installé Din, il la hélas d’un regard.

« Venez voir ce que je viens de terminer : La première ébauche du plus grand journal qu’Atlantis n’ait jamais connu! Je sens que cette entreprise sera mon salut! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etilac.actifforum.com/viewtopic.forum?t=656
Romanaëlle Fâ
Employée au Café chez Falbala
avatar

Nombre de messages : 574
Race : Mi Ange, Mi Fée Lilliputienne
poste : Employée au Café chez Falbala
pouvoirs : Contrôle la température au-dessus de sa tête et fait rire (pouvoir incontrolable)
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Petit déjeuner   Dim 17 Déc 2006 - 11:44

Romanaëlle, absorbée par son travail, avait déjà oublié Din et son idée. En fait, elle croyait plutôt que celui-ci parlait pour ne rien dire et ne l'imaginait pas vraiment avec son journal. Par contre, quand l'étrange personnage lui fit signe de s'approcher, elle put constater avec émerveillement le beau travail qu'il avait réalisé. Elle eut un petit sourire gêné en constatant que son nom apparaissait à deux endroits sur le journal.

- Mais, mais, c'est splendide! Vraiment monsieur! Je suis impressionnée! Il ne vous reste plus qu'à demander l'autorisation pour avoir votre propre imprimerie et vous êtes prêt pour vous lancer en affaire! Je tiens évidemment à être votre première abonnée!

Romanaëlle ponctua sa dernière phrase d'un clin d'oeil en se disant que Din était peut-être plus normal qu'il ne le paraissait à prime abord.

- Bon je vous laisse à vos excellentes idées car les clients m'attendent!

Puis, réalisant qu'il avait fini son repas ainsi que son breuvage, elle le déservit tout en lui proposant d'autres choses à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etilac.actifforum.com/viewtopic.forum?t=403
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit déjeuner   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit déjeuner
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [libre] Un petit déjeuner ?
» Nicholas a rendez-vous avec Noah pour un petit déjeuner, père et fils...
» Petit déjeuner studieux [Libre]
» " L'enfer, c'est les autres" Sartre (Dhaaarc ! DDF ? :3)
» Arrête-moi si tu peux [Pv Sarah Mann & Leroy Jethro Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie d'Étilac :: La Cité D'Atlantis Dans La Bulle :: Les boutiques :: le Café chez Falbala-
Sauter vers: