Perdue au coeur de la légendaire cité d'Atlantis, se trouve une école... Bienvenue à l'académie d'Étilac...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Le Tripple Choc en Retour (ou TRC) [pour la Magie Noire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélianéliane
professeure de magie noire


Nombre de messages: 271
Age: 25
Race: Elfe Noire (Drow)
poste: Professeur de Magie Noire
pouvoirs: Maîtrise de la voix de la mort
Date d'inscription: 10/06/2006

MessageSujet: Le Tripple Choc en Retour (ou TRC) [pour la Magie Noire]   Lun 28 Aoû 2006 - 6:26

La notion de choc en retour est une constante quasi universelle. Nous allons développer ici cet effet "boomerang" de l'action occulte, entre autre.


Tout d'abord précisons pour les plus néophytes, que le choc en retour est le retour vers son émetteur, d'une action magique égale en nature comme en puissance à ce qu'il a lui-même émis. Les praticiens les plus exposés, ou du moins ceux auxquels le phénomène posent le plus de problèmes, ce sont bien sûr les magiciens noirs car s'ils sont tout disposés à émettre des énergies négatives et de destruction vers autrui, ils ne sont bizarrement pas aussi bien disposés à les recevoir pour eux-mêmes... Comme c'est étrange. Si la pratique de la Magie Noire, comme le prétendent ses adeptes, est aussi naturelle que la pratique de la Magie Blanche, qu'elle est l'exacte reproduction de ce qui se passe dans la nature, pourquoi la nature ne reçoit-elle pas elle-même de choc en retour lorsqu'un orage s'abatte par exemple sur un lieu habité en y causant des dégâts ? Je leur laisse à loisir ce sujet de méditation, si tant est que cette pratique ne leur soit pas trop étrangère, ou dans le pire des cas, au moins un sujet de réflexion.

Le choc en retour est une loi immuable et universelle, que rien (ou presque) ne peut empêcher, tout au plus détourner.

Exécutez un rituel de guérison sur quelqu'un, vous recevrez en retour une énergie de guérison équivalente à ce que vous avez émis. Exécutez un rituel de mort, vous recevrez en retour une énergie de mort équivalente, comme ce que vous avez envoyé faisait, quelque part, le tour de l'univers, pour venir vous frapper en bouclant ainsi la boucle. En fait, ce n'est pas le phénomène qui se produit, mais le résultat est le même. Rien n'est sans conséquences, sur aucun plan !

On a l'habitude de considérer le choc en retour comme appartenant en propre à l'art magique. Mais il s'applique à chaque instant de notre vie ! Pensez, dites, ou faîtes du mal à votre voisin, et vous vous exposez indubitablement à l'effet du choc en retour. En revanche, les magiciens, instruits du phénomène, ont développé des techniques pour dévier son effet. Ainsi, il est courant de constater la mise en place de rituels de "triangulation" afin de dévier l'effet de ce choc sur des végétaux, des animaux, voire même des enfants, afin d'en être épargnés. Parfois, les praticiens les plus enclins à respecter toutes les formes de vie, prennent le soin de concevoir une copie fluidique d'eux-mêmes sur laquelle le choc peut être dirigé. A peine le leurre impacté par le choc, le lien fluidique entre cette copie et l'original doit être coupé afin que l'identité du leurre soit identifiée comme ayant été celle du magicien, et donc le choc, considéré comme ayant effectivement touché sa cible. Mais ce rituel est complexe et comporte un risque d'échec plus grand que celui consistant à faire payer un innocent, et je parle aussi bien de la conscience d'un végétal qui n'a rien demandé à personne, que d'un enfant par exemple, pour les rituels de Magie Noire les plus puissants, aux chocs en retour les plus violents ! Pourquoi un enfant ? Parce qu'ils absorbent tous, comme des éponges.

Bien sûr, faire dévier ainsi sur une cible vivante l'énergie du "boomerang", en dispense partiellement le magicien (partiellement seulement car cet acte en génère un autre de moindre importance, par effet de reflet, ou d'éclats), mais la charge karmique négative générée par un acte pareil est énorme. Cependant, paiement du karma est très différent de celui du choc en retour. Surtout, il se gère différemment.

C'est aussi dans le but d'y échapper partiellement, que certains Mages Noirs s'associent en convents divers afin de faire supporter l'effet du choc en retour par l'eggrégore de leur groupement, plutôt que par leurs membres à titre individuel.
Une chose est certaine, quels que soient les subterfuges pour y échapper, partiellement ou en totalité, le choc en retour finit TOUJOURS par rattraper celui qui le génère, d'une manière ou d'une autre.

Les actes sont en eux-mêmes une forme d'énergie très complexe, dont les différents événements constituant ce que nous appelons communément "actes", n'en sont que la manifestation cristallisée. "Commettre un acte" (bon ou mauvais), implique un tissu de pensées, un choix, une résolution, une organisation ou au moins un mise en mouvement afin de générer un événement final constituant cet acte et surtout les résultats attendus suite à cet acte. Tout cela génère une énergie dont se teinte l'aura de celui qui le commet, et qui crée une empreinte sur le Plan Astral, sur le Plan Ethérique, et sur le Plan Mental, laquelle empreinte va, à partir de ces différents Plans de conscience, générer une copie en négatif d'elle-même dont l'identité est déterminée par la signature énergétique de celui qui l'aura générée au départ. Etant une copie inversée (en dynamique et non en nature), et comme l'auteur de l'acte en question, en est l'émetteur, cette copie des conséquences de son acte, une fois prête, le considérera cette fois comme cible. Pour un acte à proprement parlé "magique", l'effet sera bien plus puissant car il aura été effectué en pleine conscience des lois régissant ce principe, mais aussi et surtout parce qu'en plus des Plans Astral, Ethérique, et Mental, ce n'est pas le Plan des conséquences qu'est le Plan physique sur lequel sera commis l'acte, mais sur celui des causes, le Plan Causal, qu'il est infiniment plus grave de perturber que celui de la matière !

On parle très souvent du "triple choc en retour". Mais contrairement à la croyance populaire, ce qui le rend "triple" n'est pas le fait qu'il soit rendu trois fois la force bénéfique ou maléfique émise. Il y a en fait mésinterprétation de l'exposé de cette loi qui, en les formes que nous lui connaissons aujourd'hui, remonte au haut moyen-âge. Il s'agit en fait des trois aspects de cette loi, des trois fondements sur lesquels elle repose toute entière; loi sur laquelle est également fondée la loi karmique, très semblable en cela au choc en retour qui en est une déclinaison "immédiate" (contrairement au paiement karmique, le choc en retour ne peut intervenir QUE dans l'incarnation qui a été le théâtre de l'acte ayant généré ce choc en retour. En aucun cas un choc en retour NE PEUT POURSUIVRE SON AUTEUR d'une incarnation à la suivante, mais elle peut impacter éventuellement l'entité désincarnée sur la zone du Plan Astral sur laquelle elle se trouve).

La mise en mouvement du choc en retour est déterminée par les trois immuables lois suivantes, propres à la nature même de la Création de par sa nature duelle:

- la loi de restitution équivalente (ce qui est donné de façon fondamentalement non égoïste, est systématiquement rendu; le mal que l'on fait n'étant fondamentalement jamais destiné à soi-même même en infime partie, il tombe alors sous le coup de cette loi).

- la loi de complémentarité analogique ("ce qui est en haut est comme ce qui est en bas" comme l'énonce la "Table d'Emeraude", en plus du fait que chaque chose a son reflet, chaque chose -événement, action, pensée, parole, émotion..., qui est créée, génère une dynamique énergétique qui, naturellement, est la source même de la création d'une dynamique équivalente mais inverse).

- la loi de réaction systématique (comme nous venons de la voir, chaque action entraîne une réaction équivalente en intensité).

C'est en cela que le choc en retour est triple, c'est en cela qu'il ne peut être contré, mais c'est aussi en cela qu'il peut NE PAS ETRE GENERE, lorsque la nature et la forme de l'acte permet qu'aucune de ces trois lois ne soit enclenchée, ce sur quoi se fonde explicitement le Magicien Initiatique dont les actes n'en sont aucunement un facteur déclenchant ! Si une seule de ces trois lois est mise en mouvement par un acte sensible, ce sont parallèlement les trois qui sont alors activées.



Dispense du choc en retour pour le Magicien Initiatique

C'est aussi la raison pour laquelle la Magie Initiatique représente le fondement de l'univers magique, car c'est en cela que (seule) la Magie Initiatique trouve ce fondement dans sa raison d'être primordiale : permettre à celle et celui qui en emprunte la voie, d'atteindre à l'Illumination et de se libérer spirituellement, dans la mesure où la magie est l'une des "huit lumières de réalisation"!

Le Magicien Initiatique utilise à son avantage ces trois lois, au lieu de se les mettre à dos, car seul l'Initiatique va dans le sens du "mouvement universel", contrairement aux pratiques classiques qui vont à contre-courant, raison pour laquelle ces lois se déclenchent.

| Ainsi, l'Initiatique n'oeuvre jamais pour lui-même, ni de quelque façon qui puisse, directement ou indirectement, satisfaire son ego, conformément à la règle n°1 de la Magie Initiatique ("La pratique de la magie, pour soi-même ou ses intérêts propres, n'apporte aucune solution, ne résout aucun problème, n'offre aucun réconfort"), mais aussi conformément à la "loi de restitution" citée ci-dessus.

| En outre, et c'est en cela même que "l'Oeuvre au Vert-Jaune" trouve tout son sens, l'Initiatique n'agit pas extérieurement sur sa cible, MAIS SUR SA CIBLE EN LUI-MEME, conformément à la loi de complémentarité analogique, qui énonce que toute chose en ce monde contient à la fois toute chose, et est aussi contenue en toute chose. chaque chose qui existe dans la Création, a son équivalent parfait en tous points en chaque chose, y compris en le Magicien lui-même, qui agit donc sur cette parcelle en lui, et non sur sa forme, extérieure à lui-même. Il en touchera ainsi l'essence bien plus assurément qu'en ne touchant que sa forme. Or une telle pratique EXIGE de lui qu'il ne soit pas inutilement destructeur car sinon, il se détruirait en partie lui-même... Sur ce point précis, j'attends ici de pied ferme les arguments des satanistes, lucifériens, et autres adeptes de la "main gauche" (mais SI, contraint et forcé, même masqué par l'écran d'illusions propre à son eggrégore, le luciférisme EST une voie de la "main gauche", enjolivée de fleurettes et de petits oiseaux), démonolâtres qui prétendent que nuire est aussi "naturel" que porter assistance et bienfaits. Devoir pâtir personnellement des dégâts causés à autrui est-il toujours aussi "naturel"?

| Enfin, dans sa pratique, et au lieu de déclencher un processus de "réaction en boucle" sur le modèle: "ACTION VERS CIBLE = ACTION VERS ORIGINE", l'Initiatique déclenche un processus de "réaction linéaire" tel que: "ACTION VERS CIBLE INTERIEURE = ACTION VERS CIBLE EXTERIEURE", tout à fait conformément à la troisième et dernière loi, celle de réaction.

_________________
Pare vixe lei dea mote lei...erete mote ene tia ! (Torjanay)

Le blog de mon livre :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strunway.forumactif.fr/
 

Le Tripple Choc en Retour (ou TRC) [pour la Magie Noire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Magie noire : Attention, danger!
» Liste des Sortilèges de Magie Noire
» cours de defense contre les malefices et la magie noire
» Deux nouveaux : Premier choc [PV Dawn] [TERMINÉE]
» Les règles pour la magie rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie d'Étilac ::  :: -