Perdue au coeur de la légendaire cité d'Atlantis, se trouve une école... Bienvenue à l'académie d'Étilac...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Par un soir de pleine lune...

Aller en bas 
AuteurMessage
Flora Luivïa
Fabricante d'instruments
avatar

Nombre de messages : 286
Race : Ange
pouvoirs : inconnus jusqu'à maintenant
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Par un soir de pleine lune...   Mar 26 Juin 2007 - 13:59

Flora courait à en perdre les jambes, il faisait froid, une légère bruine tombait en ce soir de pleine lune. Cela faisait bien trois semaines qu’elle rassemblait tout ce qu’il lui fallait pour réussir cette délicate opération. L’ange avait attendue mais rien ne s’était arrangé, les dirigeants de l’école qui lui avaient proposés leurs aide n’avait rien fait pour faire avancer les choses, elle en avait marre et ne supportait plus cette souffrance, il fallait que ça cesse.

Elle était donc là, courant sous la bruine, par cette nuit étrangement froide pour une soirée d’été. Elle s’arrêta devant les grilles de fers du cimetière, plus décidée que jamais à accomplir cet acte. Son bébé solidement fixé sur son ventre grâce à un harnais, un sac de toile rempli de fioles et un chaudron dans la main. On aurait pu la confondre avec un de ces sorciers qui font des rites les soirs de pleine lune. Elle poussa la grille, et pénétra dans le cimetière, Flora s’installa près du saule pleureur ou la terre était meuble. Sur un morceau de parchemin, on pouvait lire le message écrit d’un rouge carmin « Ici repose l’âme de mon enfant qui ne vit jamais son père ».

Gardant son bébé sous son manteau pour éviter qu’il n’ai froid, elle ouvrit son grand sac de toile et sortit un vieux livre poussiéreux qu’elle avait déniché à la bibliothèque de l’académie. Usé par les années, plusieurs pages menaçaient de tomber. Flora trouva la page désirée et commença à vider le contenu suspect de plusieurs de ses fioles dans le chaudron qui, dans une trentaine de minutes, serait auréolé de la lumière de la lune. Elle allait redonner son âme à son enfant, que les dieux soient contre elle ou non!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Zarra
Élève
avatar

Nombre de messages : 312
Race : mi-vampire/ mi-elfe
poste : élève/guerrière
pouvoirs : télékinésie/pyrokinésie
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Mar 26 Juin 2007 - 14:34

Comme à son habitude Arwen se promenait dans le cimetière, le seul endroit où elle se sentait bien.
Au détour d’une pierre tombale Arwen vit une ombre bougé.
Elle s’approchas un peu plus et vit une femme devant un chaudron.

*Mais que fait t’elle ???*

« Je pourrais savoir ce que vous faite ici, par ce temps ??? »

Il était vrai qu’il faisait assez froid, mais supportable pour Arwen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodorwin Lorsornwaen
Élève niveau 2, joueuse du mois de septembre
avatar

Nombre de messages : 582
Race : demie-elfe blanche
poste : élève
pouvoirs : controle l'air, télépathie avec son phénix, projection astrale presque inexistante et incontrolée
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Mer 27 Juin 2007 - 7:01

Elo apréciait la brise nocture. Elle était sur le haut du mur délimitant le cimetière, les cheveux aux vent. Elle n'était pas assée par un des portails car elle ne voulait pas rencontrer de monde, elle voulait être seule et le cimetière semblait être le seul endroit qui lui en offrait l'occasion- si on peut dire qu'avoir l'ame de sa mère dans sa tête était considérer qu'elle était seule. Du moins avait-elle apprit a créer une sorte de barrière mentale, permettant de réduire ses lamentations a un léger mumure. Avait aussi essayé de lui parler une seconde fois, sans succès. Elle n'avait strictement aucune idée de ce qu'elle allait faire dans le cimetière...sans doute se promener jusqu'au lever du soleil. De toute façon, elle était incapable de dormir. Voila depuis 2 semaines qu'elkle n'avait pas fermé l'oeil, a croire que sa mère lui donnait assez d'énergie pour tenir. Mais ce n'était pas un avantage dans son cas, elle s'ennuyait a mourir ici. Elle commançait a regretter sérieusement son clan, ses montagnes et ses Orcs.
Elle descendit de l'autres coté du mur, regarda autours d'elle d'un air intimidant, puis entrepris la lecture des tombes. Une l'interressa particulièrement, elle disait : ''J'ai finit la course de la vie avant vous !''. Ca la fit sourire. Alors qu'elle s'approchait d'un caveau, elle entendit une voix. Grande déception de savoir qu'elle n'était désormais plus seule... Elle sortit son épée, et se cacha dans l'ombre du caveau, observant la scène : deux femmes, une portant un enfant, et un chaudron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Environnement
événements naturels
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Mer 27 Juin 2007 - 16:19

Soudainement, un épais brouillard malicieux sortit des limbes et vint entourer les trois femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Luivïa
Fabricante d'instruments
avatar

Nombre de messages : 286
Race : Ange
pouvoirs : inconnus jusqu'à maintenant
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Mer 27 Juin 2007 - 18:00

Flora alluma un feu sous le chaudron qui commença immédiatement à bouillonner, tout se passait à merveille, le liquide avait une couleur prune murie qui devait passait au rouge cassis pour ensuite devenir un rose fleur des champs. Elle suivit du doigt toute la cérémonie inscrite dans le livre avant de la mémoriser afin qu’elle puisse se faire dans de court délais. L’ange se figea soudain, ses deux grandes ailes dépliées prêtes à s’envolé en cas d’attaque.

Mais qu’est-ce que cette fille faisait au beau milieu de la nuit et dans un cimetière, c’est un endroit qui est normalement calme non? Elle se retourna avec un sourire crispé, ses ailes se pliant dans son dos. Elle jaugea la fille qui aurait mieux fait de rester dans son lit.

- Tout va bien merci, dit-elle, reprenez votre marche et bonne soirée!

Flora se retourna et continua à s’affairer espérant que la fille s’en irait, elle n’avait vraiment pas le temps d’expliquer se qu’elle faisait avant que les rayons de la lune inonde son chaudron.

Elle leva les yeux vers le ciel et pesta contre dame nature, ce n’était vraiment pas le temps d’installer un bouillard, déjà qu’elle était terrifié dans ce sombre cimetière, si en plus elle n’y voyait rien! D’ordinaire si douce, Flora s’était métamorphosée, distante et impatiente elle avait terriblement peur de perdre son seul enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen Zarra
Élève
avatar

Nombre de messages : 312
Race : mi-vampire/ mi-elfe
poste : élève/guerrière
pouvoirs : télékinésie/pyrokinésie
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Jeu 28 Juin 2007 - 3:18

Arwen regarda le chaudron faire toute ces couleurs.
*Encore un truc magique.*pensa-t-elle.

"Je vous laisse, à ce que je vois, vous voudrez être seule."
*Elle veut surment pas être dérangée pendant , qu'elle fait ce truc.*

Arwen jeta un dernier coup d'oeil à la femme, elle s'aperçu qu'elle portait un enfant sous son manteau.

*Elle doit bien avoir ses raison.*

Après cette dernière pensée Arwen reprit sa promenade entre les pierres tombale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodorwin Lorsornwaen
Élève niveau 2, joueuse du mois de septembre
avatar

Nombre de messages : 582
Race : demie-elfe blanche
poste : élève
pouvoirs : controle l'air, télépathie avec son phénix, projection astrale presque inexistante et incontrolée
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Jeu 28 Juin 2007 - 5:17

Elo se mordit la lèvre inférieur en signe de mécontentement quand le brouillard apparut. Il était arrivé si vite qu'elle croyait presque qu'on l'avait créer avec la magie et qu'il n'était pas naturel. Peu importe, elle ne voyait plus que les forme sombres dans la nuit, a quoi bon espionner quand on ne voit rien ? Elle avait 2 choix : utiliser son pouvoir pour dégager ce brouillard-mais dans ce cas quelqu'un se douterait sans doute de sa présence, quoique vu la vitesse qu'il avait mit a apparaitre il pouvait aller aussi vite pour disparaitre- ou bien continuer sa promenade. Mais elle s'ennuyait ferme, et ne voulait pas rater l'occasion de s'occuper.
Elle se laissa alors submergée par un froid intense, cela donnait l'impression que ses veines étaient gelées. La guerrière ferma les yeux pour se concentrer, appuyée contre la caveau. Elle en eu la chair de poule. Son pouvoir, elle ne l'utilisait pas comme les plupart des autres utilisaient les leurs. Elle captait, elle attirait (aucun mot n'était vraiment juste) son pouvoir, étant déjà dans la nature. Quand elle l'avait, elle se croyait revivre. Elo pouvait maintenant l'utiliser. Heureusement, bien qu'épais, le brouillard ne couvrait pas une ssurface très vaste. Elle n'eut pas besoin de puisée dans les ressources de sa mère pour le repousser. Ainsi, elle capta toutes les molécules d'air formant le brouillard, et les poussa toutes loin d'où elle se trouvait. Les molécules d'eau furent elles aussi entrainées et le brouillard se déplaça un peu plus loin. UNe fois cela fait, le froid disparut de son corps. Elle jeta un regard vers l'emplacement où étaient les 2 femmes, et ne vit plus que celle portant l'enfant.

Sans bruit, elle regardait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Luivïa
Fabricante d'instruments
avatar

Nombre de messages : 286
Race : Ange
pouvoirs : inconnus jusqu'à maintenant
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Jeu 28 Juin 2007 - 21:24

Flora se retourna surprise, elle ne pensait que la jeune femme partirait si vite. Maintenant plus seule que jamais, elle était terrorisée, décidant d’en finir au plus vite elle enclencha la cérémonie quelques minutes avant que le rayons de lune éclaire la scène. C’est alors que le brouillard s’éclaircit pout finalement disparaitre, était-ce un signe des divinités qui lui donnait le champ libre? Un peu plus rassurée elle enleva la chaude couverte de laine qui recouvrait Rose. En dessous, la petite fille était vêtue d’une mignonne robe de sois rose bonbon. Flora la déposa dans un panier en osier avant de tracer un grand cercle en pétales de rose blanche. L’ange éteint le feu sous le chaudron et attendit que la solution se solidifie. La préparation devenue grumeleuse, Flora en saisit une bonne poignée et recouvrit le front du bébé qui ne broncha pas à son habitude. Tout était près, elle pouvait commencer. Elle enleva son propre manteau, elle portait dessous une robe légère d’un blanc le plus pure ornée de multitude de cœur et d’anges, selon une vielle légende, cela la protégerait des esprits malins. Elle regarda pour la dernière fois sa fille, qui n’était qu’une coquille vide, elle allait lui redonner son âme! Puis le rayons de Lune fut là Flora se leva de toute sa hauteur, s’envolant à quelques centimètre du sol, ses deux grandes ailes blanches battant tranquillement.

- Ôh divinités qui peuplent les cieux, Ôh vous qui m’avez privé pendant c’est long mois, accorder moi ce que je désire ou je le prendrai Ôh dieux miséricordieux je vous avais prévenue.

Puis dans une langue éteinte depuis longtemps elle psalmodia : « Junufulus garduinam gourdon li plas moudir dragovlichenpire SARADAM slivoua dingala... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodorwin Lorsornwaen
Élève niveau 2, joueuse du mois de septembre
avatar

Nombre de messages : 582
Race : demie-elfe blanche
poste : élève
pouvoirs : controle l'air, télépathie avec son phénix, projection astrale presque inexistante et incontrolée
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Ven 13 Juil 2007 - 8:15

Elo soupira d'ennui. Regarder une femme faire des incantations devant un chaudron n'avait pas grand chose d'intéressant a son gout. Elle était même déçue du peu d'attrait de la scène qui avait lieu deant ses yeux. Elle garda la même mine calme que d'habitude mais ses yeux étincelaient. La demi-elfe s'appuya un instant sur le cavau puisen décolla a l'aide de ses bras pour s'éloigner dans la pénombre. Le rituels mystiques de cette femme ne l'intéressait pas. Elle passerait donc une nouvelle nuit a errer de ci de la en espérant que le temps passerait vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée des Vents
Professeur De La Magie Musicale
avatar

Nombre de messages : 735
poste : professeure de magie musicale
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Dim 19 Aoû 2007 - 13:29

La fée, qui avait redécouvert le cimetière en étant possédée, se promenait tranquillement, appréciant la brume, dans le lieu qui était nouvellement son favori. Elle trouvait que l'allure macabre de tout bon cimetière convenait parfaitement à son caractère actuel. Volant bas, effleurant de ses petits pieds les pierres tombales, elle chantonnait doucement une mélodie joyeuse, comme si elle se moquait parfaitement de l'atmosphère qui régnait tout autour d'elle. Un sourire sarcastique et méchant ornait ses lèvres, et elle ne pouvait s'empêcher, parfois, de pousser des petits rires. Ha! Les mortels étaient si ridicules. Enterrer et respecter un mort, pourquoi faire? Ils étaient morts, ils n'en sauraient jamais rien! Bien sûr, l'âme des défunts revenait à l'un de ses collègues, au panthéon, mais aucun d'entre eux n'avait le droit de revenir dans le monde des vivants.
La pensée des autres dieux eut tôt fait de lui essuyer du visage son sourire, et elle songea une fois de plus au petit dieu, stupide et insignifiant, qui prendrait sa place. Jamais il ne lui arriverait à la cheville. Il serait bien trop débordé par la quantité de travail qui l'attendait, et il n'aurait pas son expérience.
En attendant qu'il soit prêt, aucun enfant ne naissait avec une personnalité. Ils étaient tous les mêmes, sans sentiment, sans caractère...sans coeur.
Au moment où ces pensées affluaient dans son esprit torturé, elle aperçut, non loin de l'endroit où elle se trouvait, l'ange qui avait enfanté le premier bébé, la première preuve de sa haine envers les autres dieux. Elle ricana sombrement et s'en approcha discrètement, observant avec intérêt sa manoeuvre.

-Ça ne sert strictement à rien, ma belle! S'exclama-t-elle soudainement d'une voix mielleuse.

_________________

La vie est un jeu; il suffit d'en savoir les règles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Luivïa
Fabricante d'instruments
avatar

Nombre de messages : 286
Race : Ange
pouvoirs : inconnus jusqu'à maintenant
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Sam 25 Aoû 2007 - 10:38

« Junufulus garduinam gourdon li plas moudir dragovlichenpire SARADAM slivoua dingala... » Flora continua ses incantations sans pour autant que rien ne se produise. Elle regarda avec angoisse la lune qui ne tarderait pas à disparaitre.

« Ça ne sert strictement à rien, ma belle! »

Sans même prendre le temps de se retourner tellement elle était inquiète Flora continua.

- Oh et puis vous taisez vous comment pouvez vous savoir...répondit-elle agressivement, puis se retournant elle aperçut la fée lilliputienne. Ô Alizée c’est vous! Je suis vraiment désolé... mais que dites-vous là, pourquoi ça ne marcherais pas tout et écrit dans mon livre!

Elle regarda désorienté sa bonne amie sans comprendre, elle normalement optimiste et sympathique! C’est vrai que les temps étaient durs à l’académie et la fée lilliputienne devait être tracassée. Se sentant un peu moins seul, elle se promit de ne pas oublier de proposer à Alizée d’être la marraine de Rose, en effet cette idée lui trottait dans la tête depuis un bon moment. Elle avait lu dans un livre les mœurs de ses ancêtre, il y a longtemps, on donnait se titre à une personne proche de la famille qui s’occuperait de l’enfant au cas où quelque chose arriverait aux parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée des Vents
Professeur De La Magie Musicale
avatar

Nombre de messages : 735
poste : professeure de magie musicale
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Sam 25 Aoû 2007 - 12:49

Pendant un instant, alors que Flora ne s'était pas encore retournée, la lilliputienne avait paru lutter contre elle-même, comme si elle avait été attaquée par un démon invisible. C'était presque le cas, mais quoi qu'il en soit, elle parvint à triompher de son ennemi, du moins en apparence, et elle retrouva sa mine effrayée, mais douce.

-Flora! Oh, comme je suis contente de vous voir! Vous ne devinerez jamais ce qui m'est arrivé, elle m'a...enfin, c'est une très longue histoire, mais j'avais, plutôt j'ai, réussi à...Mais...qu'est-ce que vous faites? s'exclama-t-elle en se rendant soudaiement compte de l'étrangeté de la scène.

Elle observa les environs, apercevant une élève qui s'éloignait d'elles. La fée remarqua également la petite Rose, enfant sans personnalité, et elle se dit immédiatement que l'endroit était bien peu convenable pour une si jeune fille...mais à présent qu'elle y songeait, l'endroit était mal désigné pour la jeune ange et elle.
Pour le moment, la déesse la laissait tranquille, mais elle se doutait bien que le répit ne durerait pas longtemps. Elle ne voulait pas inquiéter Flora davantage, aussi décida-t-elle de ne pas lui faire part de cette dernière information. Elle voulait profiter pleinement de ses précieux instants de liberté avant de sombrer à nouveau dans ce qui lui apparaissait comme de la démence.

_________________

La vie est un jeu; il suffit d'en savoir les règles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Feiniel
Élève
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 29
Race : Fée des bois
poste : Élève
pouvoirs : Invisibilité et changement de forme
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   Mar 2 Oct 2007 - 19:06

Erwin se promenait depuis déja 1 heure dans Atlantide. Elle remarqua les femmes mais décida de ne pas les interpeller, n'ayant pas envie de commencer une conversation... Elle pensait à la vie et à la mort, ne sachant si la vie était meilleure que la mort. .....pff!! À quoi bon se donner des maux de têtes avec ce genre de pensées, elle n'allait quand même pas mourir maintenant....

Une ombre se faufila derrière elle.
Erwin la sentit.
Sortit une flèche.


Trop tard.

Un cri aigu au cimetière.



Un nouvel esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par un soir de pleine lune...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par un soir de pleine lune...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soir de pleine lune
» Les Histoires de la Pleine Lune
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]
» - Pleine Lune - PV
» Le Mystère de la Pleine Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie d'Étilac :: La Cité D'Atlantis Dans La Bulle :: Le Cimetière Des Esprits-
Sauter vers: